Afrique, Association LSP, Non classé, Translated articles (EN)

Les sans pagEs Bénin, a model for Africa ?

(version en Français ici)

Les sans pagEs Benin is a project born in 2020, resulting from a collaboration with Wikimedia Benin under the leadership of Adoscam, a very active Wikimedian and contributor from Benin. The project aims to contribute to reducing the gender gap and biases in Benin in particular and in Africa in general, by organizing online and face-to-face training workshops.

In three years, amazing results have been achieved to make women and African women’s history present on Wikipedia in French.

How do the sans pagEs work in Benin ?

les sans pagEs Bénin in janvier 2021 – source : Commons cc-by-sa par BANI Nawal

Members of sans pagEs Benin create and improve pages on women and women’s issues in Africa and Benin. At the start of the initiative, a project page was set up to document all workshops and work lists, listing Beninese women missing from Wikipedia in French, and topics of importance to women and the history of women and feminism in Benin.

The goal is also to put forward women contributors and to encourage them to train themselves to contribute, and in turn to lead workshops. The challenge is to be able to sustain the actions and to find relevant sources in the eyes of French Wikipedia contributors, and this is not always easy!

The group has benefited from the investment of the tireless Adoscam and his colleague Fawaz.tairou. Adoscam even appeared on the national television in Benin to promote their actions and the Benin sans pagEs also benefited from media coverage.

Results: 100 articles and 50 contributors in one year!

source : Commons, cc-by-sa 4.0 par Athenas2030
  • More than 100 topics related to Beninese and African women in general created and improved,
  • More than 50 Beninese women have been introduced to contributing to Wikipedia and sensitized to gender gap issues.
  • A female member of the group has been elected as board member of the association Les sans pagEs since July 2022.

Testimony of Aduni Lavani, member of the board of the sans pagEs

I didn’t know about the gender gap on Wikipedia or about sans pagEs when one day I saw a poster announcing an initiative for women to contribute on Wikipedia in honor of March 8, 2022 International Women’s Rights Day and which mentioned the gender gap on Wikipedia. I decided to create an account before going to the training. I followed the Wikipedia step-by-step training and ended up participating in the Quinzaine des autrices francophones des sans pagEs that was going on. I managed to translate a first article from English to French about Tomi Adeyemi, a Nigerian-American science fiction novelist. She said she wanted to write a fantasy novel set in West Africa so that « a little black girl [could] pick up my book one day and see herself as the star… I want her to know that she is beautiful and that she matters and she can have a crazy, magical adventure even if some ignorant part of the world tells her she can never be Hermione Granger ».

Tomi Adeyemi, source : Commons, cc-by-sa 4.0 par Nv8200pa

It was my first article and I was very proud! I then followed the trainings and got hooked. During the trainings given by Adoscam, I learned more about the sans pagEs project and then I attended several online sessions, including the wikimidi. There I learned how to improve my style and also some technical tricks, like how to format a bibliography using the citebook template that can be added easily using the source tab, then just removing the <ref>… </ref> tags surrounding the template in the wikicode. I know how to fetch an author’s book list and secondary sources on Worldcat. I also learned a lot by watching how others responded to articles I created.

The article I am most proud of and that made me learn a lot about the legislation in my country is Abortion in Benin (in French, the English version is still to be improved). I did not create it, but I improved it a lot, and I learned a lot by writing about this important subject that concerns the lives of women in my country. Since October 2021, a pregnant woman can legally request a voluntary interruption of pregnancy in Benin, a rare situation in Africa.

Aduni Lawani during a Wikipédia workshop

As I was motivated and a quick learner, Adoscam proposed me to take over the training of the Benin sans pagEs. I presented myself as a candidate to the board election of the sans pagEs in summer 2022, and I was elected! Afterwards, I had the chance to participate in the French Wikiconvention, where I met many other African people contributing to Wikimedia projects, and where Natacha Rault, the director of the sans pagEs, proposed me to supervise all future LSP projects in Africa.

A model for Africa?

The originality of the Beninese initiative is that it is carried out locally and aims to increase the skills of local female contributors. The initiative has been very effective with 50 contributors trained (an absolute record for our project!), and one of them was able to come to France to participate in the Wikiconvention Francophone thanks to the mentoring provided by Adoscam and the team of the sans pagEs project. Today, several groups of Afro-descendants have expressed their desire to replicate the experience and can benefit from the expertise of the Benin group:

Senegal

Cameroon

Ivory Coast

Haiti

We hope to see all of these people again during the Francophone Contribution Month, which is part of the second edition of the Quinzaine des autrices francophones, an initiative that we carry out every year to make visible Francophone women authors from outside of France.

source : Commons cc-by-sa 4.0 by Natacha LSP
Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Make a one time donation

Make a monthly contribution

Make an annual doantion :

Chose an amount :

$5.00
$15.00
$100.00
$5.00
$15.00
$100.00
$5.00
$15.00
$100.00

Or enter the amount :

$

Your contribution is appreciated

Your contribution is appreciated

Your contribution is appreciated

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel
Afrique, Association LSP, Évènement, Histoire des femmes, Wikipedia

Les sans pagEs Bénin, un modèle pour l’Afrique

(English version here)

Genèse

Les sans pagEs Bénin est un projet né en 2020, issu d’une collaboration avec Wikimédia Bénin sous la houlette d’Adoscam, un contributeur et wikimédien très engagé originaire du Bénin. Le projet a pour objectif de contribuer à diminuer le fossé et le biais de genre au Bénin en particulier et en Afrique en général, en organisant des ateliers de formation en ligne et en présentiel.

En trois ans des résultats étonnants ont été accomplis pour rendre les femmes et l’histoire des femmes africaines présentes sur Wikipédia en français.

Comment travaillent Les sans pagEs Bénin ?

les sans pagEs Bénin en janvier 2021 – source : Commons cc-by-sa par BANI Nawal

Les membres des sans pagEs Bénin créent et améliorent des pages sur les femmes et les sujets les concernant en Afrique et au Bénin . Au démarrage de l’initiative, une page de projet a été mise en place pour documenter tous les ateliers et les listes de travail, recensant les femmes béninoises manquant sur Wikipédia en Français, et les sujets d’importance pour les femmes et l’histoire des femmes et du féminisme au Bénin.

Le but est d’aussi de mettre les contributrices en avant et de les encourager à se former à la contribution, et à leur tour animer des ateliers. Le défi est de pouvoir pérenniser les actions et de trouver des sources pertinentes aux yeux des contributeurs français de Wikipédia, et ce n’est pas toujours facile !

Le groupe a bénéficié de l’investissement de l’infatigable Adoscam et de son comparse Fawaz.tairou. Adoscam est d’ailleurs même passé sur la télévision nationale au Bénin pour promouvoir ses actions et les sans pagEs Bénin ont bénéficié d’une médiatisation également

Résultats : 100 articles et 50 contributrices en un an !

Contributrices béninoises très motivées au Bénin : crédit photo Commons, cc-by-sa 4.0 par Athenas2030
  • Plus de 100 sujets liés aux femmes béninoises et africaines en général créés et améliorés,
  • Plus de 50 femmes béninoises ont été initiées à la contribution sur Wikipédia et sensibilisées aux enjeux de fossé de genre.
  • Une membre du groupe siège depuis juillet 2022 au comité de l’association Les sans pagEs.

Témoignage d’Aduni Lavani, membre du CA des sans pagEs

Je ne connaissais pas le fossé des genres sur Wikipédia ni les sans pagEs quand j’ai vu une affiche annonçant une initiation de femmes à la contribution sur Wikipédia en l’honneur du 8 mars 2022 journée internationale des droits des femmes et qui mentionnait le fossé de genre sur Wikipédia. J’ai décidé de me créer un compte avant d’aller à la formation. J’ai suivi la formation Wikipédia pas-à-pas et finir par participer à la Quinzaine des autrices francophones des sans pagEs qui était en cours. J’ai réussi à traduire un premier article de l’anglais vers le français sur Tomi Adeyemi, une romancière de science-fiction nigéro américaine. Elle a déclaré qu’elle voulait écrire un roman fantastique se déroulant en Afrique de l’Ouest afin qu’: « une petite fille noire [puisse] prendre mon livre un jour et se voir comme la star… Je veux qu’elle sache qu’elle est belle et qu’elle compte et elle peut avoir une aventure folle et magique même si une partie ignorante du monde lui dit qu’elle ne pourra jamais être Hermione Granger 

Tomi Adeyemi, crédit photo Commons, cc-by-sa 4.0 par Nv8200pa

C’était mon premier article et j’étais très fière ! J’ai ensuite suivi les formations et je me suis prise au jeu. Au cours des formations dispensées par Adoscam, j’ai mieux découvert le projet des sans pagEs et ensuite j’ai assisté à plusieurs sessions en ligne, dont le wikimidi. C’est là que j’ai appris à améliorer mon style et aussi quelques astuces techniques, comme par exemple comment mettre en forme une bibliographie à l’aide du modèle ouvrage qu’on peut ajouter facilement en utilisant l’onglet sourcer, puis il suffit d’enlever les balises <ref>…</ref> entourant le modèle dans le wikicode. Je sais comment aller chercher la liste des ouvrages d’une autrice et des sources secondaires sur Worldcat. J’ai beaucoup appris aussi en regardant comment les autres intervenaient sur les articles que j’ai créé.

L’article dont je suis le plus fière et qui m’a fait apprendre beaucoup de choses sur la législation mien place dans mon pays, c’est Avortement au Bénin. Je ne l’ai pas créé, mais beaucoup amélioré, et j’ai appris beaucoup en écrivant sur ce sujet important qui concerne la vie des femmes de mon pays. Depuis octobre 2021 en effet, une femme enceinte peut demander en toute légalité l’interruption volontaire de grossesse au Bénin, situation rare en Afrique.

Aduni Lawani during a workshop

Comme j’étais motivée et que j’apprenais vite, Adoscam m’a proposé de le relayer pour donner les formations des sans pagEs Bénin. J’ai présenté ma candidature au comité des sans pagEs en été 2022, et j’ai été élue ! Par la suite, j’ai eu la chance de pouvoir participer à la Wikiconvention francophone, où j’ai rencontré beaucoup d’autres personnes africaines contribuant sur les projets Wikimedia, et où Natacha Rault, la directrice des sans pagEs m’a proposé de superviser tous les futurs projets LSP en Afrique.

Un modèle pour l’Afrique ?

L’originalité de l’initiative béninoise est qu’elle est menée localement et vise la montée en compétence des contributrices locales. L’initiative a été très efficace avec 50 contributrice formées (un record absolu pour notre projet !), et l’une d’entre elle a pu venir en France participer à la Wikiconvention Francophone grâce au mentorat prodigué par Adoscam et l’équipe du projet des sans pagEs. Aujourd’hui, plusieurs groupes de contribution de personnes afro descendantes ont manifesté le désir de répliquer l’expérience et peuvent bénéficier de l’expertise du groupe du Bénin :

Sénégal

Cameroun

Côte d’Ivoire

Haïti

Nous espérons revoir toutes ces personnes au cours du mois de la contribution francophone, dans lequel s’inscrit la deuxième mouture de la Quinzaine des autrices francophones, une initiative que nous menons tous les ans pour rendre visible les autrices francophones venant d’ailleurs que la France.

source : commons cc-by-sa 4.0 by Natacha LSP
Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choisir un montant

5,00 CHF
15,00 CHF
100,00 CHF
5,00 CHF
15,00 CHF
100,00 CHF
5,00 CHF
15,00 CHF
100,00 CHF

Ou saisir un montant personnalisé

CHF

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel
Association LSP, Évènement, Femmes, les sans pagEs, Wikipedia

Histoire des femmes de Meyrin : retour sur un éditathon

L’histoire des femmes locales est souvent effacée ou invisibilisée. Si on veut pouvoir en ajouter quelques traces sur Wikipédia en français, il faut pouvoir disposer de sources fiables. Malgré ces difficultés, nous avons décidé de plancher sur l’histoire des femmes Meyrinoises le 22 octobre 2022 à la bibliothèque FORUM Meyrin.

Cet éditathon a été rendu possible grâce à l’intérêt d’Esther Um, conseillère municipale de la commune de Meyrin et membre du comité des sans pagEs, et à la coopération de François Beuret, archiviste de la commune de Meyrin, qui nous a donné accès au fonds d’archive concernant le Groupe Femme Meyrin.

Nous sommes heureuses de vous annoncer également la tenue de wikipermanences hebdomadaires les mardis soirs à la bibliothèque de 17h à 20 h ! Celles-ci démarreront le 15 novembre 2022 !

Centre Culturel FORUM Meyrin,
Hyruspex, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Après un défrichage qui a duré un mois, la micro-histoire de ce groupe Femmes-Meyrin, groupe féministe protestant affilié à ses débuts au mouvement français Jeunes Femmes a livré bien des pistes concernant la commune de Meyrin, de façon surprenante. Les femmes ont en effet marqué de leurs activités toute l’architecture de Meyrin, en profondeur.

Le CERN et la Première cité satellite de Suisse

Vue aérienne du CERN, Brücke-Osteuropa, CC0, via Wikimedia Commons

Dans les archives on a trouvé des preuves d’actions concrètes des femmes meyrinoises pour influer sur la politiques des infrastructures de la ville. La situation était la suivante : le 29 septembre 1954 débute la construction du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Meyrin, qui provoque un afflux de population cosmopolite dans la région. De 3 000 habitants la commune passe rapidement à 19 000 dans les années 1960. Meyrin doit s’adapter et inaugure la première cité satellite de la Suisse (1959) Avec les premiers immeubles contemporains apparaissent bientôt un centre commercial (1963), un centre sportif avec une patinoire extérieure (1978), un hôpital (1976) et un centre culturel (1995).

Maison d’accouchement et maternité

Hôpital de La Tour à Meyrin, construit en 1976 ,
CC-BY-SA 4.0 par Patbateman84

Le groupe Femme Meyrin, très impliqué sur la question des droits des femmes s’accoquine avec les Cernoises pour demander la construction d’une maternité qui ne les oblige pas à aller accoucher à la clinique Bois Gentil à l’autre bout du canton de Genève : la commune se dote de l’Hôpital privé de la Tour en 1976. Au fait, où accouchaient les femmes avant la clinique privée de Latour ? De 1920 à 1946, les femmes disposaient à Cointrin d’une maison d’accouchement «Le Rosaire» qui était géré par une sage-femme, Faustine Nebbia (1894-1981).

Le Rosaire, maison d’accouchement entre 1920 et 1946
Archives de la Commune de Meyrin 2013

Revendications des femmes : une piscine

Le centre sportif s’ouvre d’abord avec une patinoire en 1979, et le projet est formé d’accueillir une deuxième patinoire pour l’entraînement de Denise Billman (celle qui donna son nom à une célèbre figure de patinage artistique exécutée aux Jeux Olympiques de 1980), mais les femmes débarquent au conseil municipal et exigent une piscine d’été, afin que les personnes qui n’ont pas les moyens de partir en vacances puissent trouver un exutoire sportif à leur désœuvrement estival. Marceline Amar, fille de paysans, se déclare même prête à creuser la piscine avec un tractopelle s’il le faut. Paf, ce sera une piscine, exit la gloire du patinage suisse.

Des lieux de la vie paysanne d’antan qui subsistent

On trouve aussi trace dans le fonds d’archives de photos anciennes de la fontaine Bournoud, lieu de lessive traditionnel pour les femmes.

Hyruspex, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Une commune pionnière avec l’élection de Renée Pellet

Meyrin est aussi exemplaire parce que la commune abrite la première femme en Suisse à candidater et être élue à un exécutif après l’obtention du droit de vote au niveau cantonal des femmes en Suisse : il s’agit de Renée Pellet, tombée dans l’oubli depuis, sauf dans sa commune d’origine.

La suite pour les projets Wikimedia, c’est qu’il reste beaucoup de choses à faire sur cette commune. La plupart des bâtiments historiques n’y ont pas été photographiés (écoles, centre commercial, Maison Vaudagne). De nombreuses œuvres d’art de femmes se trouvent dans l’espace public, qui n’ont point été photographiées. Le centre sportif : niet, et l’article sur hôpital de la Tour ne mentionne pas le rôle des femmes dans la décision de sa construction (sans doute la faute à quelque communicant désireux de faire la publicité de cette institution privée rachetée par un groupe américain).

Bref, nous on veut continuer à creuser cette histoire ! Un court article sur le groupe femme de Meyrin mentionne que ces dames sont parties créer l’association féministe F-Information (qui n’a point de page Wikipédia), une visite à la bibliothèque Filigrane nous permet de recueillir un document sur les 40 ans de l’association dans lequel l’implication des meyrinoises est mentionnée, et aussi celle de Marceline Amar.

Un hasard (ou un coup de chapeau ?) fait que F-Information a fêté TOUS ses anniversaires tous les dix ans au centre forum Meyrin, bâti en XXXX et abrite un théâtre, des archives et une bibliothèque, ainsi qu’un restaurant.

Durant l’éditathon, nous avons aussi l’occasion de traduire des articles de physiciennes qui ont travaillé au CERN, Au fait saviez vous que cette région lémanique compte le plus gros pourcentage de Nobels au mètre carré grâce au CERN ?

En attendant voilà la liste des articles imprégnés de ces pérégrinations. Nous avons cherché les traces de ces histoires dans les archives du Temps et du Journal de Genève, dans le journal de la commune et nous comptons bien glaner encore quelques perles dans les comptes rendus du conseil municipal.

Un livre historique sur la commune nous livre quelques lignes sur la fontaine Bournoud, qui existe encore et reste à photographier.

Enfin, autre trouvaille, l’exploratrice, journaliste et écrivaine suisse Isabelle Eberhardt, qui a désormais un mur entier à sa mémoire à Genève sur la maison où elle est née, a vécu avec sa mère et son beau-père quelque part entre Meyrin et Vernier dans une villa appelée Villa Neuve et un étang creusé par son beau père y subsiste encore. Toute cette partie de son enfance est retracée dans le livre d’Edmonde Roux Un désir d’Orient.

Photo de la Villa Neuve où vécut Isabelle Eberhardt, à la Bibliothèque de Genève

La grande histoire des protons a ainsi le temps de cet évènement croisé celle de celles qui sont sans passé, dont l’empreinte géographique urbaine reste pourtant toujours visible dans l’architecture de cette ville moderne. Bref pour la semaine du 8 mars un safari photo s’impose pour que Meyrin se pare d’images sous licence libre !

Liste des articles

Articles créés : Alessandra Buonanno, Ursula Bassler, Madeleine Bernasconi, Madeleine Lamouille, Fabienne Bugnon, Wikidata : Groupe Femmes-Meyrin.

Articles améliorés : Meyrin, Mouvement Jeunes Femmes, Liste des premières femmes par fonction ou titre, Institut Max-Planck de physique gravitationnelle, Lee Ya-Ching, Chaïm Nissim, Hospice Général, Marc Bonnant, Prix Thibaud, Anaïs Prosaïc, Lina Lazaar , Hend Sabri, Université centrale (Tunis), Rabia Ben Abdallah, Isabelle Eberhardt, place du mouvement des femmes dans l’histoire meyrinoise.

sans pagEs Méditérranée, Wikipedia

Lancement des sans pagEs Méditerranée et Didac’Ressources

Ce mois-ci nous donnons la parole à Sophie Etienne, wikipédienne et secrétaire générale de l’association Didac Ressources. 

Nous avons récemment entamé une collaboration avec Didac Ressources pour le lancement du groupe sans pagEs Méditérranée, qui se donne pour objectif de combler le fossé des genres sur la wikipedia francophone par des ateliers de contributions régionaux: 

Lancement des sans pagEs Méditérranée à Marseilles

Dans le cadre des activités de l’association Didac’RessourcesAtelier sans pagEs Marseille 2018, nous disposions d’une salle et nous avons proposé des ateliers wikipedia, certains autour du projet de valorisation des quartiers par les habitant·e·s, mais aussi, grâce à notre rencontre avec Nattes à chat et Anthère, au lancement des sans pagEs Méditerranée. Pour ce faire, nous avons rencontré une autre structure : Urban Prod et proposé de co-organiser la journée de lancement dans le cadre des Smart Citizen Days.

Cette première rencontre a été suivie d’un atelier de contribution des sans pagEs Méditerranée, le 4 juillet 2018 dans les locaux qui nous étaient prêtés, suivi le 4 août par un autre atelier dans les locaux d’Urban Prod. Nous continuerons des actions ouvertes à toutes et tous avec les sans pagEs,  avec une attention particulière portée à l’égalité entre hommes et femmes et des activités visant à combler le fossé des genres sur Wikipédia. Nous proposons également d’autres ateliers wikipédia, par exemple autour de l’exil dans le cadre des temps fort du Mucem (forum  du 29 septembre/apprendre le français au Mucem), et de la déconstruction des stéréotypes liés aux migrations, à travers les utilisations du vocabulaire. Enfin, nous proposons aussi des ateliers de valorisation des quartier par les habitants eux-mêmes à travers l’écriture de Wikipédia. Considérant qu’effectivement personne ne sait tout et que tout le monde sait un petit peu et qu’il est fondamental de valoriser et partager les connaissances de tous et toutes.

Didac’Ressources en deux mots

Didac’Ressources est une association reconnue d’intérêt général, née de la volonté de mettre en synergie tous les acteurs et actrices de la formation et de l’insertion, qu’ils ou elles soient « bénéficiaires » (nous les considérons davantage comme acteurs et actrices), bénévoles, formateurs et formatrices, acteurs et actrices de l’insertion, chercheurs et chercheuses, membres d’institutions, de fondations, éditeurs ou éditrices… afin de proposer des actions innovantes conscientisantes et participatives pour la promotion du droit à la formation et à la promotion sociale et professionnelle, le partage des connaissances pour tout·e·s avec un intérêt particulier pour les publics migrants en insertion. Pour ce faire, nous proposons des formations de formateurs et formatrices et d’acteurs et d’actrices de l’insertion, de l’ingénierie de projet, de l’ingénierie de formation, des actions de coordination de projet, des réponses sur mesure et mettons à disposition des outils (ressources documentaires et conseils, ingénierie, formation) et invitons toutes les personnes motivées à nous rejoindre et à participer sur le site interactif de l’association : http://didac-ressources.eu/

Notre association considère l’expertise du vécu des personnes concernées comme un atout et œuvre pour la mise en valeur et la promotion des compétences de chacun et leur partage.

Nous menons des actions de veille et de recherche qui  permettent de comprendre les données économiques, politiques et sociales, et culturelles à l’œuvre dans les actions de formation des adultes  et les problématiques rencontrées par tous les publics considérant que les problèmes de santé, de logement autant que de maîtrise de la langue du pays d’accueil peuvent souvent se rejoindre et que des ponts peuvent/doivent être créés.

Didac’ressources est un espace d’échanges pour les acteurs et actrices de la formation et favorise les actions innovantes et partagées

Pour en savoir plus sur l’actualité de Didac’Ressources : http://didac-ressources.eu/blog/

et sur les réseaux sociaux  https://www.facebook.com/13016didacressources https://twitter.com/DidacRessources

livre : lecture

Non classé, Wikipedia

Le blog des sans pagEs est né!

Bonjour, nous sommes heureuses de débuter ce blog qui aura pour objectif de donner des nouvelles de l’association les sans pagEs. Les sans pagEs ont pour objectif la réduction du fossé des genres numériques, tout particulièrement sur Wikipedia avec le projet des sans pagEs.

Ce projet, initié en juin 2016 à Wikimania Esino Lario a produit près de 3000 articles ayant trait au fossé des genres (biographies, articles thématiques sur le féminisme ou le genre) en deux ans.  Il se présente comme une plateforme réunissant les initiatives visant à réduire le gender gap sur wikipedia. La notoriété du projet en ligne est allée croissant, comme le montre l’historique des consultations de la page du projet ci-dessous, avec près de 30 142 vues (hors robots d’indexation):

Capture d'écran 2018-07-06 21.30.57

Des éditathons et des wikipermanences sont organisées dans toute la francophonie. Récemment un groupe local des sans pagEs a été lancé à Marseille, grâce à deux piliers du mouvement wikimedia local, Florence Dévouard, ancienne présidente de la Wikimedia Foundation et fondatrice de Wiki Loves Women et Sophie Etienne, secrétaire générale de Didac Ressources.

Le collectif des sans pagEs a participé à un évènement au MAMCO à Genève organisé par Wikimedia Suisse: La relève des sans pagEs au MAMCOVisite guidée de l'appartement au MAMCOOn espère d’ici 5 ans avoir un groupe local actif des sans pagEs dans chaque grande ville de la francophonie. Un projet d’une jeune wikipedienne, Galahm concerne la république Dominicaine.

Nous coopérons également avec nos soeurs des projets Women in Red, Wikidonne en Italie et Wikimujeres.

Bref, si vous pensez que les femmes ont fait autre chose que prendre des poses lascives en peinture, et servir de muses aux grands poètes, rejoignez-nous pour les rendre visibles sur Wikipedia: astronautes, autrices, poétesses, blogueuses et youtubeuses, jeunes activistes et vieilles de la vieille seront heureuses de vous accueillir quel que soit votre genre, votre religion, votre nationalité et votre statut social!

Vous pouvez aussi juste nous suivre sur les réseaux sociaux pour vous cultiver en abordant l’histoire et l’actualité sous un angle nouveau:

Twitter: @lessanspagEs

Face Book : https://www.facebook.com/sanspages/